5 conseils pour plonger en sécurité

Conseils Sécurité Plongée

1- Vérifiez votre matériel de plongée

Le matériel est fiable et assure votre sécurité, mais demande un minimum d’entretien pour continuer à assurer correctement son service. Un détendeur laissé dans le sable et mal rincé lors de la dernière plongée et c’est la tasse assurée ! Un joint qui fuyait légèrement lors de la dernière utilisation ne peut que fuir davantage lors de la suivante, une pile d’ordinateur qui n’a pas servi depuis un moment présente de forte chance d’être déchargée, votre combinaison n’a surement pas suivi l’évolution de votre profil… Si les constructeurs préconisent un entretien annuel, respectez ce calendrier pour votre sécurité et celle des autres. Pensez à vérifier tout cela bien avant votre départ plongée vous apportera sérénité, confort et sécurité pour vos plongées !

2- Respectez vos limites

Plongez raisonnable et ne plongez pas plus profond ou dans des conditions plus exigeantes que ce que vous avez déjà connu sans un encadrement renforcé. Ne vous surestimez pas ! Il est toujours tentant de garder la face et de faire cette plongée profonde sur épave qui se trouve 15 mètres plus profond que la dernière que vous ayez faite… mais sans encadrement adapté une telle plongée peut tourner au cauchemar. Il est si agréable de raconter une plongée réussie faite en sécurité. Votre carte de certification est délivrée sans durée déterminée, mais pensez régulièrement à ré-actualiser vos connaissances et compétences avec un encadrant qualifié.

3 – Tenez compte de votre forme

Quoi que l’on en dise, la plongée est un sport. La pratique de votre loisir exige un minimum de performance physique, et l’exposition à un environnement sous pression avec une respiration buccale via du matériel et des contraintes physiologiques nouvelles demande de la résistance qu’un corps fatigué ou surpondéré peut difficilement offrir. Un plongeur qui se respecte entretient son hygiène de vie par exemple avec de la nage, de la course ou de la marche, du vélo, soigne son alimentation et évite alcool et tabac. Pas la peine de rester au régime perpétuel, mais d’appliquer plutôt la façon de vivre du « bien vivant » plutôt que celle caricaturale du « bon vivant » adepte de quelques addictions.

4 – Planifiez votre plongée

Prévoir ce que vous allez faire, c’est important si vous souhaitez en profiter ! La meilleure façon de louper une plongée c’est de se retrouver à l’eau sans s’être concerté sur le rythme, le trajet, le rôle de chacun, la profondeur… l’improvisation, qui plus est non partagée, donne rarement de très bons résultats. Avant de partir écoutez bien la description du site et les conseils qui vous sont donnés et surtout familiarisez-vous avec vos partenaires et leurs matériels, leur façon de communiquer et les modes de décompression qu’ils utilisent. Ce peu de temps passé en surface à planifier, ce sera du bonus en longs moments de sérénité et de détente au fond !

5 – Surveillez votre manomètre

Cela paraît une évidence mais je ne connais pas un novice pas un expert qui ne se soit pas fait piéger par une consommation inhabituelle, une fuite imprévue, un oubli de contrôle… Quand on sait que l’accident le plus stupide en plongée est la noyade faute d’air ou l’accident de décompression faute de suffisamment d’air pour finir son palier, on contrôle son manomètre régulièrement, et celui des autres !

Que vous souhaitiez passer votre niveau 1 de plongée ou progresser vers le niveau 2, le niveau 3, la plongée TEK ou le monitorat, ces 5 conseils de base sont bel et bien valables pour profiter pleinement de vos aventures plongées.

 

 

 

Recevez vos News formation plongée et votre guide gratuit !

Guide gratuit plongée

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.